Etudiants  >  ENKRE   >  Sportifs de Haut Niveau

Sportifs de Haut Niveau

Dispositif de formation des sportifs de haut-niveau

Logo ENKRE
«Comprendre le mouvement humain, le restaurer et le choisir comme valeur de santé.»     

Chaque année, l’ENKRE accueille des sportifs de haut niveau en partenariat avec l’INSEP et les Fédérations sportives. Ils peuvent bénéficier :

  • d’un dispositif de double projet avec un aménagement de leur formation permettant d’associer formation professionnelle et réussite de leur carrière sportive,
  • d’une reconversion professionnelle à l’issue de leur carrière sportive.

image escrimeursLa section des Sportifs de Haut Niveau de l'ENKRE a été créée au début de l'année scolaire 1981 / 1982. Le fonctionnement actuel de la section est le fruit d'une amélioration progressive obtenue grâce à la collaboration entre l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance (INSEP) et les responsables des fédérations sportives, d'une part, et l'institut, d'autre part. Les étudiants de cette section sont des athlètes en réelle pratique sportive intensive les contraignant à un lourd programme d'entraînement et de compétitions justifiant l’aménagement de leurs études.
Ces Sportifs de Haut Niveau sont dispensés des épreuves d’admission par la commission nationale inter-ministérielle Santé-Sports. Dix d'entre eux peuvent intègrer obligatoirement l'Ecole Nationale de Kinésithérapie et de REéducation. La dispense n'est valable que pour l'année au titre de laquelle elle a été autorisée et uniquement pour l'école choisie et désignée.

Conditions

Critère scolaire : être titulaire d'un titre de bachelier ou d'un diplôme admis en équivalence; et d’être inscrit en 1ère année de Licence)
Critère sportif : relever de la liste nationale des Sportifs de Haut-Niveau.

Procédure d’admission spécifique des sportifs de haut niveau

Candidature par dossier auprès du Ministère des Sports par l’intermédiaire de Fédération Sportive (Commission Nationale d’Admission des SHN aux professions paramédicales). Les conditions et procédures d’admission seront prochainement redéfinies pour être harmonisées avec les disposition des textes réglementaires de la formation en kinésithérapie (Décret et Arrêté du 2 septembre 2015 relatifs au diplôme de masseur-kinésithérapeute).

Les objectifs pédagogiques

Ce sont d'abord, et avant tout, les objectifs pédagogiques de l'école, tels qu'ils ont été définis dans le projet pédagogique. Il est donc indispensable que la validation des modules se fasse selon des modalités identiques pour tous les étudiants de l'école, y compris les sportifs.

Un soutien pédagogique spécifique

Plus spécifiquement, il s'agit d'aider les athlètes en réelle pratique sportive à bénéficier des mêmes études que tous les autres étudiants en apportant les aménagements nécessaires qui rendent celles-ci compatibles avec la pratique d'un sport de haut-niveau. Madame LAURENT-POREAUX, Cadre de Santé Kinésithérapeute, est spécialement détachée pour coordonner le suivi de ces étudiants sportifs avec les participations de Madame Claudine PRETOT, Monsieur Romain ARTICO et Madame Lynda TERBECHE et Mme Saad BOUDJEMA.

 

Les moyens

1. La concertation et la formalisation « d’un double projet »image nageur
La concertation entre l'athlète, la direction pédagogique de l'école, l'entraîneur sportif et le DTN est nécessaire pour que l'étudiant gère au mieux ses contraintes sportives et ses contraintes d'études. C'est à lui de déterminer ses objectifs et les modalités d'étalement des études en fonction de sa carrière sportive.
En début de chaque année, une convention précisant les objectifs tant sportifs que pédagogiques est signée entre les différents responsables et le sportif. Mme POREAUX-LAURENT conduit l’élaboration par les étudiants sportifs d’un double projet (carrière sportive – projet de formation MK) et assure le suivi de sa réussite en lien avec les responsables des fédérations sportives et les coordonnateurs de chaque année de formation.
Certaines évaluations sont organisées en partenariat l’INSEP afin de favoriser la cohérence du double projet et d’assurer des conditions de professionnalisation optimales.

En fin d'année, un bilan permet d'apprécier les résultats et d'envisager l'organisation de l'année suivante.
En plus du règlement intérieur commun à tous les étudiants, un additif est remis chaque année à l'étudiant athlète précisant les modalités d'application de l'aménagement en fonction des objectifs de chacun.

2. L'étalement des études
En fonction des impératifs sportifs inscrits dans le double projet, l'étalement des études (dédoublement de chacune des 3 années ou seulement l'une d'entre elles) est possible et aide un étudiant ayant une saison très chargée sur le plan sportif. Néanmoins, cet étalement, du fait de la durée plus importante des études, nécessite un effort soutenu.

3. Rattrapage des enseignements
Des séances supplémentaires sont organisées pour compenser les activités qui seraient manquées pour causes d'absences à caractère sportif, justifiées par la fédération dont dépend l'athlète.

4. Les examens
Les examens sont identiques pour tous et se déroulent dans les mêmes conditions que ceux de la promotion. Les dates sont choisies en tenant compte, autant que faire se peut, des compétitions et stages sportifs obligatoires qui sont communiqués par les différentes fédérations en début d'année.

5. Les stages
Durant leur scolarité, les athlètes de haut-niveau en réelle activité sportive bénéficient d'une recherche de terrains de stage en cohérence avec leur double projet. Pour cela, ils doivent choisir dans les délais demandés par le responsable afin de ne pas retarder la mise en stage des étudiants. Passé ce délai, ils ne seraient plus considérés comme prioritaires et choisiraient en même temps que leur groupe.

 

Glossaire        |        Contactez-nous        |        Mentions légales        |        Plan du site